Quels outils choisir pour maitriser sa consommation d’énergie?

Lorsqu’on souhaite améliorer son autoconsommation, disposer des bons outils de monitoring est essentiel.

Prises connectées, compteur intelligent, lecteur de compteur… : que choisir et comment combiner au mieux ces différents instruments ? 

Notre groupe de travail Consom’Acteurs s’est longuement penché sur la question et a comparé les fonctionnalités, le prix, les compatibilités, la fiabilité, la garantie et l’indépendance vis-à-vis du fournisseur d’électricité des différentes solutions proposées.

Et voici le résultat de ses recherches, tests (à petite échelle 😉) et comparaisons.

Les prises connectées et intelligentes

Pour comprendre la consommation d’un équipement particulier, le plus simple est probablement d’utiliser ces nouvelles prises connectées. Cela a donc été la première voie empruntée par notre groupe de travail.

Vous recommander une prise connectée s’est néanmoins avéré plus compliqué que prévu :

–  Certaines prises ne fonctionnent pas avec les iPhones ou d’autres avec les appareils Android.

–  Certaines demandent une base de communication d’une marque spécifique.

–  Enfin certaines ne sont que des interrupteurs et ne mesurent simplement pas la consommation.

Alors quel modèle choisir dans cette jungle ?

L’Energy Socket Wifi de Home Wizard a notre préférence, surtout si elle est couplée à un compteur intelligent (vous allez comprendre pourqui ci-dessous).

Nous lui consacrerons d’ailleurs notre prochain article.

Le Compteur intelligent

Précision importante :  
Les informations de cet article vous sont données à titre indicatif, sur base des renseignements dont nous disposons au moment de sa rédaction. Les gestionnaires de réseaux et fournisseurs d’électricité sont susceptibles de modifier leurs offres, procédures et conditions à tout moment.
Nous vous recommandons donc vivement de bien vous renseigner auprès d’eux afin d’obtenir les informations actualisées.

Pour comprendre la globalité de la consommation d’une maison, les nouveaux compteurs communicants (également appelés compteurs intelligents ou compteurs digitaux) déployés très progressivement par nos Gestionnaires de Réseaux de Distribution, RESA et ORES, ont certainement aussi tous leurs intérêts.

Déjà évoqué dans notre précédent article, le compteur intelligent est appelé à devenir un outil majeur de gestion de notre consommation.

Il est obligatoire pour les nouvelles installations de panneaux photovoltaïques depuis le 1er janvier 2024 et sera obligatoire pour toutes les installations en 2030 au plus tard.

Ce compteur est souvent peu visible, installé dans un lieu sans passage. Alors, comment l’observer et bien s’en servir ? Deux possibilités : les relevés communiqués par votre GRD et le compteur P1.

 

Les relevés communiqués par votre GRD

Sans autre matériel qu’un GSM et une SmartApp, il est possible de consulter les relevés communiqués sur l’Espace Client de son gestionnaire de réseau (GRD). La consommation est globalisée par périodes dépendant du GRD.

Mais cela demande une démarche quasi quotidienne.

Par exemple, pour Ores, la consommation est calculée par heure mais les données sont mises à jour sur l’interface avec quelques jours de retard.

Dans ces conditions, il est difficile de comprendre finement la situation. Des informations plus fréquentes sont disponibles localement sur un connecteur du compteur : le port P1.

 

Le Compteur P1 :
La solution pour lire et exploiter plus facilement ces informations

 

Le fabriquant néerlandais HomeWizard apporte une réponse intégrée intéressante. Il propose une gamme de produits dont la prise ‘Energy Socket’ évoquée ci-dessus, mais surtout le ‘Compteur P1’( pour environ 35 euros, transport compris).

Ces deux produits peuvent interagir au travers d’un réseau Wifi. C’est tout l’intérêt de cette solution. Il y a bien entendu une SmartApp gratuite pour contrôler l’ensemble.

HomeWizard offre l’avantage d’être indépendant de votre fournisseur d’électricité.

Ni le groupe de travail, ni BocagEn, ni Cociter n’ont d’intérêts particuliers chez ce fabriquant. Le choix s’est porté sur des critères objectifs liés aux profils d’utilisateurs identifiés.

 

Home Wizard dispose d’un site adapté à la Belgique avec un service de vente et après-vente francophone.

La prise connectée et le lecteur de compteur P1 ont été commandés par quelques coopérateurs testeurs. Les commandes et livraisons se sont passées rapidement et sans aucun problème. Le service après-vente a été sollicité sans aucune difficulté.

Le seul point important est d’avoir une bonne couverture du signal Wifi à proximité des équipements et du compteur. Si vous êtes en appartement au 6ème étage et votre compteur dans les caves communes, ce système ne fonctionnera pas.

Si vous possédez déjà une base installée (onduleur, domotique, …) d’autres solutions ou les conseils d’un électricien professionnel pourraient être plus pertinents. Pour ces cas particuliers, d’autres produits ont étés analysés, mais nous nous penchons ici sur la solution la plus générale et la plus simple.

 

Le Compteur P1, qu’est-ce que c’est ?

Premier composant du système intégré, ce n’est pas un compteur à proprement parler, mais un petit boîtier d’extension qui se connecte à la prise ‘P1’ du compteur électrique.

Il faut demander à votre fournisseur l’activation de ce port au moment de l’installation du compteur ou après installation.
–  Chez Resa, cette activation devrait être gratuite et/ou possible via l’espace client (myresa.be).

–  Chez Ores, l’opération est gratuite si elle est demandée lors de l’installation du compteur intelligent.  Elle coûte 25€ si la demande est faite ultérieurement.

Il faut placer ce petit interface Wifi circulaire dans l’emplacement prévu. On le branche à ce port. Il tient en place. On referme le clapet. C’est fini.

L’interface tire son alimentation du compteur, pas besoin de pile. A partir de ce moment, il est possible de se connecter à ce boîtier en utilisant la SmartApp.

L’installation est simple. Elle se fait avec l’aide de la SmartApp, disponible pour iPhone et Android. Sans citer de marques, elle est très semblable à celle d’enceinte audio ou de luminaires connectés. Cela ne devrait pas vous effrayer, votre entourage devrait pouvoir aider facilement.

Quelques visuels pour vous guider si vous vous lancez dans l’aventure :

L’application demandera le nom et mot de passe de votre réseau wifi domestique pour configurer le boîtier. Tout cela est expliqué à l’écran. La configuration terminée, après un redémarrage, votre compteur électrique fait partie de la domotique Wifi de votre maison.

A partir de ce moment, l’application affiche, sous la forme d’un graphe, la consommation instantanée de l’ensemble de votre maison. Vous remarquerez, sur ce graphe, immédiatement la mise en marche d’un four, d’une machine à lessiver, d’un aspirateur et le cas échéant, la production de vos panneaux. Une autre information intéressante est le talon de consommation : la consommation stable minimale sur une période de 24 heures.

Les informations affichées sont celles du compteur du GRD et donc incontestables.

Moyennement la souscription au service Energy+, indépendamment du compteur communicant, l’application permet d’afficher le graphe de production solaire comme mesurée par les onduleurs des marques SolarEdge, GoodWe, Growatt, Enphase, SMA, Huawei ou Solax.

Avec ce boitier, il est possible de suivre sa consommation mais aussi les conditions de tension du réseau et de vous rassurer quant aux sources des problèmes marginaux de décrochages des onduleurs. D’autre initiatives similaires arrivent en Belgique.

P.ex. :  Chez Luminus, elle ne concerne actuellement que la Flandre ou chez BeProsumer, et elle est plus orientée sur leur cadastre des décrochages d’onduleurs. Elles sont plus chères ou demandent un abonnement.

Pour les possesseurs de panneaux solaires, l’application affichera également la puissance injectée vers le réseau. C’est aussi cette information qui servira à commander les prises dans un scénario d’automatisation solaire.

Changement de votre compteur

Vous êtes convaincu·e par le compteur intelligent et souhaitez remplacer votre vieux compteur mécanique ? Excellente idée.

Actuellement, ORES et RESA proposent l’installation de compteurs digitaux gratuitement. Mais ça ne durera probablement pas. Le coût sera alors d’environ 250€.

Et évidemment, si ce n’est pas encore fait, nous vous encourageons à devenir client chez Cociter, le seul fournisseur d’énergie vert, local et coopératif. 😊

Le changement de contrat peut se faire à n’importe quel moment ( informez-vous préalablement chez Cociter, du lundi ou vendredi matin, ils vous conseilleront au mieux).

Logo de Cociter, coopérative dont fait partie BocagEn

Dans les prochains articles, nous reviendrons sur cette possibilité d’interaction avec les prises intelligentes ou connectées ainsi que sur les nouveaux tarifs de Cociter pour les détenteurs de panneaux photovoltaïques (les prosumers).